Navigation

Accueil ▷ Agenda

0 | 15 | 30 | 45 | 60

Titre
« Histoire mondiale des animaux : L’animal montré »
Date
Du 30 juillet 2021 au 31 juillet 2031
Descriptif

« Histoire mondiale des animaux : L’animal montré »

Programme provisoire

Journée d’étude sous la direction de Véronique Le Ru, Malik Mellah et Pierre Serna

Les collections, les ménageries, les zoos, les foires, les spectacles animaliers … sont autant de lieux ou de moments où peuvent s’éprouver parallèlement, d’une part, un attachement aux savoirs scientifiques ou aux techniques et, d’autre part, l’expression de rapports très contrastés et parfois contradictoires aux animaux. Le séminaire Histoire mondiale des animaux continue de s’interroger sur l’hétérogénéité assumée des modes de relations aux animaux en mettant au cœur de cette journée toutes les formes d’exposition, d’exhibition ou à l’inverse de dissimulation et de camouflage.


Titre
« 1956-1958 : une époque de révolutions qui changèrent l’Afrique (et le monde) » — Universidade Federal de Pernambuco, Brésil
Date
Du 14 au 16 septembre 2021
Titre
« Le texte et la pratique : dialogues pluridisciplinaires sur le statut du traité d’agriculture (de l’Antiquité à nos jours) » — Universidade Federal de Pernambuco, Brésil
Date
Mercredi 15 septembre 2021
Descriptif

[Les propositions de communication, sous forme d’un résumé de 300 mots environ, sont à envoyer avant le 15 septembre 2021 à maelys.blandenet chez ens-lyon.fr, marine.bretin-chabrol chez univ-lyon3.fr et pascal.luccioni chez univ-lyon3.fr. Sont acceptées les propositions en français et en anglais. Le colloque se tiendra à Lyon du 1er au 3 juin 2022, sans frais d’inscription, et les frais de transports et d’hébergement pourront être pris en charge.->https://agroccol.hypotheses.org/643]

Texte Appel

Titre
« Circulations et appartenances : leçons de l’Océan indien » — Universidade Federal de Pernambuco, Brésil
Date
Mercredi 15 septembre 2021
Descriptif

Colloque organisé les 5, 6, 7 mai 2022 à l’Université de Chicago – Center in Paris

Comité d’organisation :
- Klara Boyer-Rossol Tuyishime, Bonn Center for Dependency and Slavery Studies, Université de Bonn (Allemagne)
- Jennifer Cole, University of Chicago (États-Unis)
- Tasha Rijke- Epstein, Vanderbilt University (États-Unis)
- Samuel F. Sanchez, Université Paris I – Panthéon Sorbonne, IMAF (France)
- Dominique Somda, HUMA, Institute for Humanities in Africa. University of Cape Town (Afrique du Sud)

Les propositions de communication, en français et en anglais, d’environ 300 mots (titre compris) seront adressées à displacement.belonging chez gmail.com avant le 15 septembre.

Texte Appel

Titre
« Avant l’État. Droit international et pluralisme politico-juridique en Europe, XIIe-XVIIe siècle » — Rome
Date
Lundi 20 septembre 2021
Titre
« Migrations climatiques : passé, présent, futur »/« Climate Migrations : Past, Present, Future » — Centre parisien de l’Université de Chicago, Paris
Date
Mardi 21 septembre 2021
Descriptif

Si les migrations environnementales font l’objet d’un intérêt croissant depuis les années 1980, l’urgence climatique a suscité, ces dernières années, de plus en plus de travaux sur le sujet, et en particulier sur les migrations climatiques. Celles-ci peuvent être définies comme les mouvements de personnes ou de groupes causés à titre principal par des facteurs liés à une modification soudaine ou progressive de l’environnement à raison du changement climatique. Cependant, quoique les sciences du climat d’un côté et les sciences humaines et sociales de l’autre s’attellent à approfondir les connaissances sur le sujet, la « consilience » transdisciplinaire entre les premières et les secondes reste rare et méthodologiquement difficile.

- Colloque organisé par Pierre Sepulchre, H.D.R. (Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, CNRS, France) et Fabrice Langrognet, Ph.D (Faculty of History, University of Oxford, UK / Centre d’histoire sociale des mondes contemporains, Université Paris 1/CNRS, France)
- La participation suivra un format hybride, à la fois en personne et en ligne.
- Informations détaillées et modalités d’inscription

Programme

11 :15 Accueil des participants. Mot de bienvenue par Pierre Sepulchre et Fabrice Langrognet. Greeting of participants. Welcome words.

11 :30-12 :45 Première session : “Définir les migrations climatiques”. First session : “Define Climate Migrations.”
Modératrice/Chair : Catherine Larrère, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, France.

- Emnet Berhanu Gebre, IOM : “Framing Climate Migration : Casting Light On The Legal and Political Stakes.”
- Robert McLeman, Wilfrid-Laurier University, Waterloo, Canada : “Human Migration in a Changing Climate : Legal, Political and Practical Considerations.”
- Jochem Marotzke, Max Planck Institute for Meteorology, Hamburg, Germany : “Climate Change, Climate Variability, and Migration.”

12 :45-14 :15 Pause-déjeuner / Lunch break.

14 :15-15 :30 Deuxième session : “Les migrations climatiques dans le temps”. Second session : “Climate Migrations Across Time.”
Modératrice/Chair : Lamya Khalidi, CNRS, France.

- Elena Xoplaki, Justus Liebig University, Giessen, Germany : “Climate Variations and The Migration of The Turkoman Nomads.”
- Heli Huhtamaa, University of Bern, Switzerland : “Climate, Mobility, and Migration in History : Perspectives from Northern Europe.”
- Ingrid Boas, Wageningen University, Netherlands : “Climate Change and Digitalisation Reshaping Practices of Mobility : The Case of Pastoralism in The Kenyan Laikipia Highlands.”

15:30-15:45 Pause / Break.

15 :45-17 :00 Troisième session : “Les migrations climatiques dans l’espace”. Third session : “Climate Migrations Across Space.”
Modérateur/Chair : François Gemenne, Université de Liège, Belgium/Sciences Po, France.

- Hélène Benveniste, Harvard University, USA : “Migration, Exposure to Climate Change, and Immobility.”
- Geremia Cometti, Université de Strasbourg, France : “The Importance of An Anthropological Approach to Analyze The Nexus Between Migration and Climate Change.”
- Katrin Millock, CNRS/Paris School of Economics, France : “Gendered Migration Responses to Extreme Climate Events.”

17 :00-17 :15 Pause / Break.

17 :15-18 :30 Quatrième session : “L’avenir des migrations climatiques”. Fourth session : “The Future of Climate Migrations.”
Modérateur/Chair : Serge Janicot, IRD, France.

- Alassane Diallo, Université Amadou Mahtar Mbow, Dakar, Sénegal : “Adaptation to Climate Change Through Migration as a Factor of Sustainable Development in Developing Countries.”
- Dina Ionesco, IOM, Geneva : “The Two Sides of The Coin : Integrating Climate Dimensions Into Migration Policies and Practice and Migration Dimensions Into The Climate Agenda.”
- Lori Hunter, University of Colorado Boulder, USA : “Migration-Environment Research : Remaining Puzzles and Promising Approaches.”

18 :30-18 :45 Pause / Break.

18 :45-19 :15 Discussion conclusive animée par les coordinateurs. Keynote conversation, moderated by the conveners.

Conférenciers principaux/Keynote Speakers : Valérie Masson-Delmotte, CNRS, France et François Héran, Collège de France/Institut Convergences Migrations, France.

19 :15-20 :30 Buffet / Reception.


Titre
« Amadou Hampâté BA : trente (30) ans déjà ! » — Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire.
Date
22-23 septembre 2021
Titre
Olivier Grenouilleau, ed., Mémoires d’un négrier de Joseph Mosneron Dupin, Cerf, 2021 — Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire.
Date
Jeudi 23 septembre 2021
Descriptif

Présentation éditeur :

« 1804, Joseph Mosneron Dupin achève la rédaction du « Journal de mes voyages ». Il y raconte, pour ses enfants, comment, adolescent, il s’est fait négrier. Sans remord, en insistant sur les « valeurs » qu’il entend transmettre aux siens. Incompréhensible pour l’homme d’aujourd’hui, sa démarche nous rappelle que l’histoire ne nous invite pas seulement à un voyage dans le temps. Elle est aussi incursion dans des univers aux logiques parfois totalement étrangères aux nôtres. Mais, pour combattre l’esclavage, il faut l’étudier, le comprendre.
À cet égard, unique, le récit de Mosneron Dupin est précieux. Il nous livre une multitude d’informations : sur les opérations de traite, le commerce dit « en droiture » vers les Antilles, les méthodes éducatives du temps, la manière de composer les équipages des négriers, la navigation… Plus encore, il nous renseigne sur les mentalités d’une partie des milieux maritimes du tout début du XIXe siècle. À un moment, pourtant, où se multiplient les critiques à l’encontre de la traite. »

Olivier Grenouilleau est auteur d’une trentaine d’ouvrages sur l’histoire des traites, des esclavages et de leurs abolitions, du marché et de l’économie maritime, membre de l’Academia Europaea et de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, il a été distingué par de nombreux prix, parmi lesquels le prix de l’essai de l’Académie française et le prix Guizot-Institut de France


Titre
Martin A. Klein, Esclavage et pouvoir colonial en Afrique occidentale française, Karthala, 2021 (Esclavages) — Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire.
Date
Jeudi 23 septembre 2021
Descriptif

Présentation éditeur :

Préface d’Ibrahima Thioub

« Le livre de Martin Klein appartient à la bibliothèque des ouvrages indispensables sur l’esclavage en Afrique. Il en retrace l’histoire entre le XVIIIe et le XXe siècle au Sénégal, en Guinée et au Mali, trois anciennes colonies françaises.
Il montre comment la nature de l’esclavage africain a changé selon les périodes : traite des captifs, conquête puis domination coloniales, indépendance des États. Quelles attitudes les autorités françaises ont-elles eues par rapport à ce fait social total ? Comment comprendre l’ambivalence de leurs positions, entre acceptation dans l’intérieur du Mali et interdiction hésitante, dans les régions proches de la côte, de la capture, du commerce et de l’utilisation des esclaves ? L’abolition par la France en 1905 a provoqué des changements sociaux importants à l’époque, mais la question de l’esclavage demeure centrale jusqu’à aujourd’hui. Cet ouvrage nous donne les clés indispensables pour comprendre le maintien de ce système. »

Martin Klein est professeur émérite d’histoire à l’université de Toronto. Son premier livre, Islam and Imperialism in Senegal. Sine-Saloum, 1847-1914 (Stanford, 1968), porte sur la colonisation et la révolution islamique au Sénégal. Par la suite, il a travaillé sur l’histoire de la traite et de l’esclavage, principalement en Afrique de l’Ouest. Il a été président de l’African Studies Association (Société d’études africaines des États-Unis) et de l’Association canadienne d’Études africaines. Il a reçu, en 2001, le Distinguished Africanist Award, la plus haute des distinctions académiques chez les africanistes pour l’ensemble de son œuvre


Titre
« Paroles et récits d’esclaves : Les traites serviles entre Europe, Afrique et Amériques, XVe-XXe siècles » — Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire.
Date
Samedi 25 septembre 2021, 17 h 30-19 h
Descriptif

Lecture-conférence

« Les millions d’esclaves qui ont été transportés à l’intérieur et entre les continents bordant l’Atlantique du xve au xxe siècle ont laissé peu de sources documentant leurs expériences de ces migrations forcées. Écouter les voix de ces hommes et de ces femmes, même médiatisées, paraît d’autant plus nécessaire. Des paroles et récits d’esclaves recueillis par des juges, des administrateurs ou des anthropologues au Portugal, au Brésil, aux États-Unis et au Niger sont lus et commentés »

Une proposition du Centre Mondes américains (EHESS/CNRS/MOAW) avec :
- Cécile Vidal
- Catarina Madeira-Santos
- Antonio De Almeida Mendes
- Marie Sebillotte


Titre
« Africa in the 21st century : traditions, revolutions and alternatives » : II international congress of young researchers on Africa — Université de Valladolid
Date
Du 30 septembre au 1er octobre 2021
Titre
« Responsabilité et rôle de l’Université dans un monde en transition » — Université de Valladolid
Date
Jeudi 30 septembre 2021
Descriptif

Alors que les conséquences du dérèglement climatique sont de plus en plus visibles et que nous suivons toujours une trajectoire de dépassement progressif des limites planétaires avec un risque grandissant d’effondrement de nos sociétés, les transformations de nos modes de vie, de production et de consommation se font de plus en plus urgentes. Face aux défis que représentent les différentes transitions à mettre en œuvre (écologique, énergétique, industrielle, agricole, etc.), les universités ont leur rôle à jouer. Ce colloque se propose de réfléchir à ce rôle et aux responsabilités qu’ont les universités en tant qu’institutions de formation et de recherche, en lien avec les territoires, participant aux transitions mais également elles-mêmes aux émissions de gaz à effet de serre par leurs activités.

Texte Appel

Il s’agit, dans ce colloque, de questionner la responsabilité et le rôle des universités dans les transitions, de comprendre comment elles participent à l’effort de formation de la population aux enjeux sociaux et environnementaux, comment elles participent à la production des savoirs sur ces questions et comment elles s’engagent pour participer aux transitions dans ses multiples dimensions. Les propositions de communication peuvent s’inscrire dans les trois axes suivants. Cette manifestation ayant une vocation interdisciplinaire, les communications peuvent autant relever des sciences humaines et sociales que des sciences de gestion, mais aussi dépasser ces disciplines voire relever de visions interdisciplinaires.

Axes thématiques

- Axe 1 : Formation, éducation, sensibilisation

Le passage à l’action des citoyens passe par une certaine connaissance des enjeux sociaux et environnementaux. La formation fait partie des missions des universités, et, à ce titre, elles apparaissent comme des institutions incontournables dans la sensibilisation, la formation et l’éducation des citoyens à ces enjeux. L’objectif de cet axe est de questionner les manières de transmettre des connaissances scientifiques en évolution rapide, autour parfois de questions socialement vives qui dépassent les consensus, d’impliquer les étudiants et de les mettre en action, autant entre les murs de l’université que dans la cité et leurs futurs cadres professionnels. Il s’agit également de questionner les moyens d’action des établissements pour former massivement les étudiants à ces enjeux complexes et systémiques, et les échelles appropriées pour impulser de telles politiques. Dans la mesure où les universités font partie de tout un écosystème, et sont amenées à collaborer avec des acteurs privés, associatifs et militants jouant également un rôle dans la sensibilisation, l’éducation et la formation des citoyens, cet axe peut également interroger les relations entre ces acteurs, la répartition des rôles et des responsabilités de chacun, ainsi que la complémentarité de leurs actions. Enfin, il s’agit d’interroger l’impact de ces politiques de formation et de sensibilisation auprès de la population étudiante, mais aussi de la communauté universitaire dans sa globalité, voire des citoyens en général.

- Axe 2 : Recherche et organisation de la recherche

La recherche a un rôle essentiel dans les transitions en ceci qu’elle permet de gagner en connaissance sur l’évolution de la situation mondiale et locale, mais également en cela qu’elle aide à trouver des solutions, qu’elles soient technologiques, politiques ou sociales, aux problématiques auxquelles se confrontent les sociétés. C’est ici l’occasion de réfléchir aux objectifs et pratiques de la recherche dans un contexte de crise écologique, des priorités et orientations à lui donner, mais également des manières de l’adapter à une nécessité pour les laboratoires de réduire leur impact environnemental. Les communications peuvent également concerner la dimension inter et transdisciplinaire des sujets à traiter, la collaboration entre les domaines scientifiques, le lien entre connaissances scientifiques et actions politiques, le lien entre recherche et monde socio-économique dans le cadre de la recherche de solutions à la crise environnementale, ou encore la diffusion des conclusions scientifiques, consensuelles ou sujettes à controverses, dans la population. Dans cet axe peut également être traitée la dimension internationale des activités de recherche. Les communications pourront notamment porter, d’une part, sur la collaboration internationale dans le cadre de la recherche scientifique autour des enjeux sociaux et environnementaux, et, d’autre part, sur les efforts de transformation des activités internationales de recherche pour limiter l’impact de la mobilité des chercheurs.

- Axe 3 : Gouvernance, stratégie, impact environnemental

Depuis 2015, les établissements français du supérieur ont la possibilité de faire reconnaître leurs engagements environnementaux par un label, le label DD&RS (Développement Durable et Responsabilité Sociétale). Ces engagements peuvent, au-delà de la formation et de la recherche, autant porter sur les modes de gouvernance des établissements que sur la diminution de l’impact environnemental des bâtiments. Mais même au-delà des efforts pour l’obtention de ce label, les universités ont un impact sur leur environnement, et un rôle à jouer dans les transitions. Ces problématiques sont transversales, et les universités peuvent s’en saisir de très diverses manières. L’objectif de cet axe est d’éclairer sur les pratiques des universités en termes de mise en œuvre de politiques et dispositifs en lien avec les transitions, leurs freins et leurs leviers d’action. Les communications pourront ainsi porter sur les stratégies développées par les universités pour mettre en place les politiques concernées, tant en termes de gestion de flux que d’efficacité énergétique, mais également en termes de mobilités douces, de vie étudiante et notamment de valorisation des initiatives étudiantes autour de ces thématiques, ou encore de consommation durable.

Modalités de soumission

Langue du colloque : français.

Les propositions de communication sont à envoyer au format PDF conjointement à emilie.chevalier chez unilim.fr et à jordan.gamaire chez unilim.fr avant le 30 septembre 2021.

Elles ne doivent pas excéder une page. Elles doivent être accompagnées d’une annexe comprenant un titre, une bibliographie indicative, et une liste de 4 à 6 mots clés.

Nous acceptons les candidatures de chercheurs confirmés, mais également de doctorants et d’étudiants en master de recherche.

Les intervenants disposerons de 20 minutes de présentation avant un temps d’échange avec le public.

Les réponses seront envoyées mi-octobre 2021.

Comité d’organisation
- Emilie Chevalier (maître de conférence en droit public, chercheuse au CRIDEAU, équipe thématique de l’OMIJ EA3177)
- Jean-Marc Douls (ingénieurs Arts et Métiers, agrégé en Génie Mécanique, enseignant en Maintenance Industrielle)
- Bernard Ratier (professeur de physique, chercheur à ELITE, équipe thématique de XLIM UMR CNRS 7252)
- Véronique Maleval (maître de conférence en géographie, chercheuse dans l’équipe Dynamiques Géo-environnementales Actuelles de GEOLAB UMR 6042 CNRS)
- Michel Baudu (professeur de chimie spécialisé en traitement des eaux, chercheur à E²Lim Eau et Environnement URA IRSTEA EA7500)
- Aurélien Mercier (maître de conférence en parasitologie, chercheur à l’UMR Inserm 1094 Neuroépidémiologie tropicale)
- Sophie Geoffre (responsable de la cellule Qualité et DD&RS de l’Université de Limoges)
- Fabienne Diganet (assistance au projet DD&RS à l’Université de Limoges)
- Jordan Gamaire (chargé de développement Transitions et enjeux climatiques à l’Université de Limoges)


Titre
« Le travail » : Rendez-vous de l’Histoire de Blois — Blois, France
Date
Du 6 au 10 octobre 2021
Descriptif

Rendez-vous de l’Histoire de Blois, 6-10 octobre 2021

Programme

Titre
« Pandemic Legacies : Health, Healing, and Medicine in the Age of Slavery and Beyond » — New York Public Library, USA
Date
Du 6 au 8 octobre 2021
Descriptif

Colloque organisé par le Lapidus Center à la New York Public Library

Le colloque se tiendra sur Zoom en distanciel du 6 octobre au 8 octobre 2021

Informations concernant l’inscription

Ce colloque intéressera ceux et celles qui travaillent sur l’histoire africaine-américaine, notamment l’histoire de l’esclavage et/ou sur l’histoire de la médecine.


Titre
Emmanuelle Sibeud, Université Paris 8 et IDHES et Béatrice Touchelay, Université de Lille, IRHIS, « Chiffrer, déchiffrer les empires coloniaux (XVIIIe-XXIe siècle) » — New York Public Library, USA
Date
Vendredi 8 octobre 2021, 10 h-12 h

0 | 15 | 30 | 45 | 60