Navigation

AccueilActualitésActualités

« Chiffrer, déchiffrer les empires coloniaux (XVIIIe-XXIe siècle) »

Programme

Les interprétations économétriques des effets de la domination coloniale moderne fondées sur les statistiques coloniales et les recherches qui interrogent les interactions entre les empires coloniaux, les populations colonisées et les institutions internationales, suscitent un intérêt renouvelé pour la production statistique impériale. Celle-ci reste pourtant mal connue. L’objectif de ce séminaire est d’approfondir la réflexion et les connaissances sur les liens entre les statistiques produites en situation coloniale et à l’échelle impériale et la domination à partir de recherches en cours et en revenant sur l’histoire de la production statistique depuis le XVIII e siècle. Quelles sont les pratiques statistiques des empires coloniaux du XIXe et du XXe siècle ? Comment ceux-ci forment-ils leurs statisticiens ? Qui participe à la collecte des données et quels sont les objets de prédilection de celle-ci ? De quelle(s) manière(s) cette production statistique construit-elle du lien ou, à l’inverse, marginalise-t-elle et exclue-t-elle certains groupes ? Quel(s) rôle(s) joue-elle dans les territoires colonisés ? Quelle est la contribution de ces pratiques impériales à la généralisation des statistiques à l’échelle du monde depuis deux siècles ? Comment s’approprier a posteriori ces données, souvent brandies par ceux et celles qui souhaitent faire des bilans définitifs de la colonisation et des empires coloniaux de l’époque contemporaine, soit du XVIIIe siècle à nos jours.

Le séminaire associera des séances de présentation de recherches classiques et inédites analysant le rôle joué par les statistiques coloniales à différents moments (conquête des territoires, transformations des rapports de domination, mobilisation des populations et des ressources au moment des guerres, des crises, politiques de coopération) et interrogeant de façon critique leur capacité à influencer, sinon à guider les décisions ; des séances de formation générale sur les évolutions récentes des recherches sur les empires coloniaux (présentation de la nouvelle histoire impériale, des approches quantitatives récemment réinvesties par certains économistes, mise en commun des bibliographies de travail sur les différents empires, etc.) et des séances plus spécifiques de formation à l’histoire des statistiques et de présentation de fonds où sont conservées des séries statistiques coloniales.
Inscription

Il est ouvert, sur inscription auprès d’Emmanuelle Sibeud esibeud chez univ-paris8.fr) aux étudiant-e-s en master et en doctorat, aux chercheurs et chercheuses et à tous ceux et toutes celles à la recherche d’un lieu de formation et de discussion sur l’histoire des empires coloniaux à la période contemporaine.

Le pass sanitaire est nécessaire pour accéder aux espaces du musée et assister au séminaire.


Page créée le lundi 13 septembre 2021, par Webmestre.


Tout l’agenda

Dans la même rubrique

Dernières brèves